19 Novembre 2015

Nustar

En juin 2012, l’observatoire NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope ARray) de la NASA se déployait dans l’espace à l’extrémité d’un mât de 10 mètres de long et pouvait dès lors capter les plus énergétiques des rayons X, les rayons X « durs ».

NuSTAR est un petit observatoire spatial de la NASA dont l’objectif est de détecter les rayons X durs émis par certaines sources énergétiques de l’univers (trous noirs, supernovæ, galaxies actives), des rayons X plus énergétiques encore que ceux étudiés par les télescopes spatiaux Chandra et XMM-Newton. NuSTAR, équipé de deux télescopes déployés au bout d'un mat télescopique, est le 11e satellite du programme Small Explorer (SMEX) de la NASA. Il a été lancé par une fusée Pegasus en juin 2012.

L'explosion d'une étoile en supernova demeure, aujourd'hui encore, un processus en partie méconnu des astronomes. L’une des missions de NuSTAR est ainsi de dresser une carte des explosions de supernovæ récentes, mais aussi de cartographier la distribution des trous noirs et d’identifier les sources d’énergies les plus puissantes de notre galaxie tels que les trous noirs supermassifs et les galaxies actives (magnétars).

NuSTAR est une mission pilotée par le Caltech et dirigée par le Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. NuSTAR a été développé en partenariat avec l'Université technique danoise et l'Agence spatiale italienne (ASI). L’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie) a participé à la calibration des optiques en verre des télescopes avec le soutien du CNES.